Quel "dégénéré" êtes-vous ?

http://sunzshining.blogspot.com/2017/03/quel-degenere-etes-vous.html


Si nos aïeux avaient su vivre conformément aux lois naturelles, ils auraient transmis aux générations suivantes une santé idéale.
On ne parlerait pas de maladies génétiques, chacun serait doté d'un équilibre parfait. Les tempéraments extrêmes (nerveux et obèses) n'existeraient pas : ces tempéraments apparaissent lorsque l'homme vit de manière anti biologique car tous ces stress que nos parents et arrières grands-parents ont vécu aux différentes époques de leur vie sont engrangés dans nos cellules les plus profondes (qu'ils soient de nature physiologique ou psychologique).


Cette mémoire cellulaire entraîne deux choses :
- la prédisposition aux maladies
- un mode de défense et d'adaptation.

La connaissance de son tempérament nous permet de prévoir longtemps à l'avance quels organes seront touchés et d'agir en prévention, pour éviter la maladie.
Cette étude est complètement délaissée par la médecine allopathique qui entretient davantage la pharmacopée chimique plutôt que d'étudier les moyens simples et pleins de bons sens qui ont donné naissance aux méthodes naturopathiques.


Comment détermine t'on son tempérament ?
On découpe le visage en trois étages :

Type musculaire
Le type originel : le musculaire

Le Musculaire : 3 étages égaux.
Il est solidement bâti, tout en os et en muscles, sans graisse. Ce type tend à se raréfier à mesure que la société devient plus complexe.

Puis sont nés, de ce type originel, des types successifs. Ce sont les sanguins et les respiratoires qui dominent pour le moment. Du tempérament Musculaire, 2 voies bien distinctes se sont formées : la voie de la DILATATION et la voie de la RETRACTION.



VOIE DE LA DILATATION :

- Les "sanguins" (premier type dégénéré dans la voie de la dilatation) vont se défendre avec leur système circulatoire ; ils vont surmener leur système cardio-vasculaire.
Prédisposés à : hypertension, artérite, infarctus du myocarde.

- Les "digestifs" (deuxième type dégénéré dans la voie de la dilatation) vont se défendre avec leur appareil digestif : troubles portant sur l'estomac, le foie, le pancréas.

- Les "obèses" (dernier type dégénéré dans la voie de la dilatation) vont se défendre avec leur système hormonal : ils surmènent leurs glandes endocrines.


VOIE DE LA RETRACTION :

- Les "respiratoires" (premier type dégénéré dans la voie de la rétraction) vont se défendre avec leur système respiratoire ; lorsqu'ils se surchargent, on verra apparaître des troubles au niveau respiratoire : rhume, bronchite, asthme... mais également du rhumatisme.

- Les "cérébraux" (deuxième type dégénéré dans la voie de la rétraction) vont se défendre avec leur cortex : déséquilibre du système nerveux, migraines, insomnies, états dépressifs.

- Les "nerveux" (dernier type dégénéré dans la voie de la rétraction) vont se défendre avec leurs nerfs : ils deviennent agités, maniaques et vont vers des dépressions nerveuses.


Rassurez-vous ! Ce ne sont pas nos gènes qui déterminent notre santé ni nos capacités intellectuelles ou sociales. La génétique ne tient qu'un petit rôle dans le film de notre vie : c'est la nourriture physique et psychique que nous assimilons qui font de nous ce que nous sommes.



Vous souhaitez reprendre votre alimentation en main mais vous ne savez pas par quoi commencer ? Demandez mon ebook ICI.


A bientôt ;-)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire