Pourquoi AGIR en fonction de ce qu'on ressent? (1/5)

C'est mathématique : nous vivons dans une réalité rêvée (cf conférence de Jacqueline Bousquet - Marcenais - 17 septembre 2011 en rapport avec les travaux de Pinel), c'est à dire qui a été pensée, rêvée, imaginée, bien avant d'être concrétisée dans notre plan physique. Il en est de même pour toute chose et pour tout un chacun.




Nous sommes une projection de notre Moi profond (non physique) dans le plan physique, et nous percevons notre réalité à travers nos cinq sens. En expérimentant ainsi le monde qui nous entoure, nous donnons automatiquement naissance à de nouvelles préférences et de nouveaux désirs pour ce qui nous paraît meilleur pour nous : notre idéal.
Que vous prêtiez ou non consciemment attention à vos nouveaux désirs, ils naissent suite aux différentes situations que vous vivez : par exemple lorsque vous vivez une expérience désagréable, vous découvrez ce que vous ne voulez pas, et ainsi se crée en vous une image plus nette de ce que vous voulez ou préférez ("roquette" de désir). 
C'est sur cette nouvelle image (Moi idéal) que votre Être intérieur va reporter toute son attention, s'y identifier, et vous avez le choix de vous aligner à cette nouvelle projection ou d'y résister.


Comment savoir dans quelle mesure vous permettez à votre moi, votre "je" social, de s'unir à la version de votre moi idéal récemment créé? Tout dépend de ce que vous ressentez : mieux vous vous sentez, plus vous permettez à cette connexion de se faire, et inversement.
Chaque fois que ce que vous éprouvez est positif, joie, enthousiasme, etc, vous êtes en train de devenir la version élargie de vous-même vers la quelle vous pousse la vie. Chaque fois que vous éprouvez une émotion négative, vous ne vous y autorisez pas ; vous vous empêchez d'être celui que vous êtes devenu.

Les émotions négatives que l'on ressent quand on n'est pas "alignés" sur nos désirs profonds sont dues à la différence de vibration entre notre être du moment (non aligné) et notre être profond, qui lui les a déjà pris en compte.
A trop s'éloigner de notre idéal profond, nous nous exposons en premier lieu au mal-être, puis de plus en plus aux maladies ou même aux accidents qui ne sont autres qu'un appel à l'ordre, une nécessité de faire le point et de SE retrouver. Le décodage biologique par exemple permet de déterminer quels sont les domaines concernés.

Alors, on écoute sa "petite voix"!
... en suivant la voie du simple et joyeux!



Dans les prochains articles nous verrons comment il est possible de vivre vos émotions tout en les mettant à profit pour réaliser au mieux vos désirs et atteindre votre idéal : la suite ici




Source : Le fabuleux pouvoir des émotions par Esther & Jerry Hicks


Pour laisser un commentaire il vous suffit de cliquer sur le titre du message et la fenêtre de post se trouvera en bas de page. Merci!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire