Le Péché Originel ?

http://sunzshining.blogspot.com/2017/01/le-peche-originel.html




Tous les problèmes de l'homme en particulier, ou de l'humanité en général, viennent d'une transgression de lois de la nature.



Exemples :

 - Si nous manquons de nourriture, nous sommes avertis par une sensation désagréable, la faim.
Passer trop longtemps outre cet avertissement, c'est la mort.
 - Si nous sollicitons trop notre organisme, nous sommes avertis par une sensation désagréable : la fatigue. Passer outre cet avertissement, de graves lésions peuvent survenir
 - Etc.

Chaque fois, une sorte de douleur est là pour nous prévenir d'un danger. A part de rares exceptions, aucun homme n'aurait l'idée de passer outre les avertissements de son organisme car il sait que dans tous les cas, il le paiera très cher.
Pourquoi alors tant de maladies ? Tous les êtres humains tôt ou tard, souffrent de maladies et pourtant aucun avertissement ne semble avoir été donné par l'organisme...



Deux possibilités :

1) Soit la nature n'a rien prévu pour nous avertir de graves dangers comme les maladies, mais quand nous observons partout ailleurs dans cette nature la beauté et la perfection, ça semble peu probable.

2) Soit nous transgressons, consciemment ou non, un avertissement donné...

Dans cette seconde possibilité la seule façon de transgresser un avertissement est de supprimer la douleur qui lui est liée, car la douleur est une barrière insurmontable.
Nous savons que les médicaments peuvent maintenant supprimer certaines informations douloureuses, mais tout le monde ne prend pas des amphétamines, analgésiques, ou drogues ! Alors ..? 




Quel est le facteur qui pourrait bloquer une sensation douloureuse et qui de plus, doit être commun à tous les humains puisque pratiquement tous tôt ou tard, sont confrontés à la maladie, si l'on en croit les statistiques ? Vous ne voyez pas ? Allons, cherchez bien, vous le savez inconsciemment mais vous n'avez peut-être pas envie de le reconnaître.

Si nous mangeons un aliment naturel et qu'il est nuisible pour nous, nous sommes avertis par une sensation désagréable voire douloureuse : si un être vivant était contraint par ses sens à consommer des aliments nuisibles, il y a longtemps qu'il se serait fait éliminer de la surface de la planète !

Par exemple pour nous les humains, les grains de blé crus sont en général durs et pas très bons, la nature nous avertirait-elle donc qu'il ne faut pas les manger ?
Les pommes de terre crues ne sont en principe pas très bonnes, la nature nous avertirait-elle donc qu'il ne faut pas les manger ?
La viande crue est vite écœurante, sinon immangeable. la nature nous avertit donc qu'il ne faut pas en manger dans les quantités que la plupart des personnes ingurgitent quotidiennement.



Que fait l'être humain ?

Il écrase les grains de blé, les cuit et les sale afin de pourvoir les manger quand même ; il cuit la patate, l'assaisonne d'épices et de sauces pour pouvoir l'avaler quand même ; il cuit la viande et la sale pour pouvoir en manger quand même ! Sans parler des toxiques apportés par la cuisson et la chimie agro-alimentaire bien entendu.

Trop simple pour être vraisemblable ? N'est-ce pas justement parce que c'est si simple que personne ne le remarque ?
A y réfléchir, la seule transgression commune à tous les humains et qui de plus est volontaire et presque quotidienne, est une transgression de lois alimentaires.



La maladie est au final le prix à payer quand nous mangeons des aliments en camouflant l'avertissement de notre organisme.

Je finirai avec cette petite citation :

Une photo publiée par Julia Lelievre (@julialelievre) le





Source : Philosophie alimentaire, N.O.E. EDITION

1 commentaire:

Enregistrer un commentaire